Aller au contenu

Stéatose hépatique, comment perdre le gras accumulé dans le foie ?

Encore appelée maladie du foie gras ou maladie du soda, la stéatose hépatique concerne de plus en plus de personnes à travers le monde : en France, 12% de la population serait touchée et 35% aux États-Unis. La maladie est étroitement liée à l’épidémie d’obésité et de diabète et elle touche malheureusement des personnes de plus en plus jeunes. Heureusement, avec la bonne stratégie, il est possible d’agir, de faire régresser la stéatose hépatique et d’empêcher l’évolution fatale vers la cirrhose.

Les explications sont également disponibles en vidéo (cliquez sur l'image ci-dessous pour recevoir la vidéo)

De quoi s’agit-il exactement ?

La stéatose hépatique non alcoolique est une accumulation de graisse dans les cellules du foie. Exactement comme dans le foie gras que nous mangeons à Noël.

Le problème, c’est que cette accumulation de graisse « étouffe » progressivement les cellules du foie qui deviennent incapables de faire correctement leur travail d’usine d’épuration. Les cellules hépatiques essayent de réagir contre l’envahisseur, créant de l’inflammation qui va avoir des conséquences sur l’ensemble de notre corps.

Quels sont les symptômes de la stéatose hépatique ?

La stéatose hépatique est une maladie silencieuse, comme le diabète. La personne qui en est atteinte ne sent absolument rien, sauf peut-être une sensation de « pesanteur » dans la région du foie.

Le plus souvent on découvre le problème au cours d’un bilan sanguin de routine :

  • Les enzymes hépatiques, gamma GT, SGPT et SGOT, sont légèrement élevées, mais bien moins que si vous aviez une hépatite virale ou une cirrhose.
  • La CRP, ou Protéine C Réactive, se situe entre 1 et 5, révélant ce que les médecins appellent une inflammation de bas-grade. Autrement dit, une inflammation chronique qui va avoir de nombreuses conséquences pour notre santé.
  • Enfin la ferritine, la protéine qui transporte le fer dans le sang, est, elle aussi, anormalement élevée. Mais attention aux mauvaises interprétations : en cas de stéatose hépatique, l’augmentation de la ferritine ne signifie pas que vous avez trop de fer mais que vous souffrez d’inflammation. Inutile de supprimer la viande rouge et les épinards. 🙂

De la stéatose hépatique à la NASH

Si on ne fait rien, la stéatose hépatique va continuer à s’aggraver. Après quelques années elle peut se transformer en stéato-hépatite non alcoolique, la NASH (Non Alcoolic Steato Hepatitis), autrement dit en véritable cirrhose, aussi grave que la cirrhose alcoolique, même si on n’a jamais bu une goutte d’alcool !

D’où vient cette accumulation de graisse dans le foie ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’accumulation de graisse dans le foie ne provient pas d’une alimentation trop riche en graisses mais d’une alimentation trop riche en glucides.

Cela n’a rien d’étonnant : avec quoi gave-t-on les oies pour obtenir du foie gras ? Pas avec du fromage ou des saucisses mais avec du maïs, aliment très riche en glucides rapidement assimilables.

Le rôle particulier du fructose

Le saccharose, notre sucre de table, contient 50 % de glucose et 50% de fructose.

Ces 2 sucres ne sont pas métabolisés de la même manière :

  • Le glucose passe dans le sang, faisant monter la glycémie, et peut être capté par toutes les cellules de notre corps pour servir de carburant.
  • Le fructose à l’inverse fait peu monter la glycémie, il passe directement dans le foie où il est transformé en graisse en utilisant les mêmes circuits de transformation que l’alcool.

Une fatale erreur d’interprétation

Du fait de ce métabolisme différent, le glucose a un Index Glycémique de 100 (Index Glycémique très élevé), alors que le fructose a un index glycémique de 20, le faisant classer dans la catégorie des aliments à très faible Index Glycémique.

Le fructose ayant également un pouvoir sucrant plus important que le sucre de table, il est devenu un must des régimes à faible IG, dont le célèbre régime Montignac, avec des conséquences négatives qui ne sont apparues que beaucoup plus tard.

Des sucres trafiqués par l’industrie alimentaire

alimentation industrielle

Toujours soucieuse de réduire ses coûts de fabrication, l’industrie alimentaire à chercher à produire des sucres moins chers que le sucre de canne ou de betterave.

Le sirop de glucose-fructose, présent dans de nombreux aliments industriels et dans les sodas, est fabriqué à partir du maïs ou du blé. Il est particulièrement nocif pour le foie d’où le surnom de la stéatose hépatique : « la maladie du soda ».

Utilisez la bonne stratégie

Pour éliminer l’excès de graisse qui se trouve dans votre foie vous devez perdre du poids mais pas n’importe comment !

Le régime classique hypocalorique et pauvre en graisses ne vous donnera que de faibles résultats. Vous allez perdre quelques kilos au début puis vous allez laisser tomber parce que vous vous sentirez fatigué, irritable et que vous aurez tout le temps faim...

La stratégie la plus efficace est d’entrainer votre corps à bruler ses réserves de graisses en le transformant en « machine à bruler du gras » !

Permettez-moi une petite analogie mécanique : si vous avez un moteur à essence, vous remplissez votre réservoir avec de l’essence et si vous avez un moteur diesel, vous remplissez votre réservoir avec du diesel.

Alors si vous voulez transformer votre corps en machine à bruler du gras, vous devez l’approvisionner principalement avec du gras, pas avec des glucides.

Je sais, c’est contraire à tout ce qu’on vous a dit et répété depuis des années mais c’est comme ça que ça fonctionne : le régime le plus efficace pour éliminer le gras stocké dans votre foie, dans votre ventre et dans l’ensemble de votre corps est le régime riche en graisses et pauvre en glucides (régime Low Carb Hight Fat ou régime cétogène).

En pratique cela veut dire  supprimer au maximum tous les aliments riches en glucides : les aliments et boisson sucrés, les féculents et mêmes les fruits riches en fructose !

Sans oublier l’activité physique particulièrement efficace pour vidanger les cellules graisseuses situées  dans le foie et à l’intérieur du ventre.

Agissez avant qu’il ne soit trop tard !

Si vous êtes en surpoids (même léger) et si votre tour de taille s’est envolé au fil des années pour dépasser la barre fatidique des 94 cm pour les hommes et des 82 centimètres pour les femmes, vous avez certainement commencé à stocker du gras à l’intérieur de votre foie. Inutile de vous voiler les yeux, le problème ne disparaitra pas tout seul…

Demandez des analyses à votre médecin et agissez !

5 thoughts on “Stéatose hépatique, comment perdre le gras accumulé dans le foie ?

  1. Bissiere

    Bonjour ;
    je voulais simplement savoir si c etait onéreux pour participer à votre régime pour une steatose suite à une mauvaise hygiène de vie (chocolat/lait; et sucre) et durant dix ans traitée à la cortisone ou j ai pris 30kgs depuis . Car je n arrive plus à faire de régime; jamais faim et depuis 3 semaines je m oblige à faire 2 repas que je ne faisait plus depuis des années. Je note que je perd un peu de poids.
    Je vous remercie, agréez mes sinceres salutations

    Répondre
  2. Ping : Régime cétogène : perdre du poids rapidement et définitivement |

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :